Bad Juju! You no logged in or no introduced to the frogman. Log-in or register. Or suffer mucho hoo-doos.
Agence France Press does not know the basics of ballistic

«« June 2003 • Archive: July 2003 • August 2003 »»

29th

07/2003


Merde in France notes that the (so) conventional "committed French artist", fashionable anti-US, anticapitalist, antiglobalization hypocritical Champaign Socialist with an attitude Bertrand Cantat, lead singer of the French fashionable anti-US, anticapitalist, antiglobalization hypocritical Champaign Socialist with an attitude rock band Noir Désir demonstrated this week-end how deeply he stands for peace, justice and ethics in the world, up to a personal level by beating his companion, the French actress Marie Trintignant. (Who's probably not better than him, as far as politics is concerned, but that's not the point really).

Being somewhere around three times the girl's weight and one and a half her stature, he effortlessly sent her in a profound coma.

Having profited from the treatment of such conscientious and involved Human Rights defender against the oppression of the Evil World Powers, the babe's situation is currently critical.

I guess this is just another example of what Paul Johnson exposed so masterfully in "Intellectuals" (thanks a lot "you know who you are" for this wonderful gift) although Bertrand "Bone Breaker" Cantat has a long way to go before he can be called anything close to the term "intellectual".

I guess "Fashionable anti-US, anticapitalist, antiglobalization hypocritical Champaign Socialist with an attitude and a propensity to violence against weaker people, especially women" will do for the time being.

As well as to every woman beaten by a man, I wish good luck and recovery to Ms. Trintignant and I suggest shooting range target practice and the acquisition of a personal and portable deterring device.

Oh wait. Too bad sweetie, this is France.

Okay so... Your only option when the bastard gets drunk and high again is "duck and cover".

Don't scream or cry too loud though, as it may stimulate your "lover".
UPDATE:
Just wondering: will this demonstration of morals by Bertrand Bone Breaker compromise the participation of the fashionable anti-US, anticapitalism, antiglobalization hypocritical Champaign Socialist with an attitude rock band Noir Désir to this French festival of the same nature?
Noir Désir was supposedly to play between debates against the WTO -- guest star José "No Jail For" Bové -- and other anti-globalization collectivist crap, the usual Palestinian terrorism support in the spirit of a carefully chosen LeRoi Jones quote (bottom of the page) on the "occidental white (people) fanatism" that is not, of course, racism since it's endorsed by champions of ethics such as Bertrand Babes Breaker Cantat.
Merde in France note que le (si) conventionel "artiste français engagé", anti-US, anticapitaliste, antimondialisation hypocrite gauche caviar de salon avec une attitude Bertrand Cantat, chanteur du groupe rock anti-US, anticapitaliste, antimondialisation hypocrite gauche caviar de salon avec une attitude français Noir Désir a démontré ce week-end combien il croit dans la paix, la justice et la morale dans le monde, y compris à un niveau personnel, en tabassant sa compagne, l'actrice française Marie Trintignant. (Qui ne vaut probablement pas mieux que lui d'un point de vue politique, mais là n'est pas la question vraiment).

Etant quelque part autour de trois fois le poids et une fois et demie la taille de la fille, il l'a envoyée sans peine dans un coma profond.

La belle ayant ainsi profité du traitement d'un si consciencieux et impliqué défenseur des Droits de l'Homme contre l'Oppression des Mauvaise Puissances Mondiales et Financières, se retrouve donc dans un état jugé critique.

J'imagine qu'il s'agit simplement d'un nouvel exemple de ce que Paul Johnson a exposé si magistralement dans "Intellectuals" (merci infiniment pour ce cadeaux "tu sais qui tu es") même si Bertrand "Casse les Têtes" Cantat a encore un bon bout de chemin avant de pouvoir recevoir un qualificatif évoquant même de loin le terme "d'intellectuel".

Je crois que "anti-US, anticapitaliste, antimondialisation hypocrite gauche caviar de salon avec une attitude et une propension à la violence à l'égard des plus faibles, notamment les femmes" fera l'affaire pour l'instant.

De même que pour toute femme violentée par un homme, je souhaite bonne chance et rétablissement à Mlle Trintignant et je lui suggère l'entraînement sur cibles au pas de tir ainsi que l'acquisition d'un ustensile de dissuasion portable personnel.

Oh attendez voir. Désolé ma poule, c'est la France.

OK donc... La seule option qui vous reste lorsque le fumier sera encore bourré ou défoncé est de vous accroupir et de vous couvrir la tête avec les bras.

Evitez de crier ou de pleurer trop fort car cela risque de stimuler votre "amant".
MISE À JOUR :
Question : cette démonstration de morale par Bertrand La Tabasse va-t-elle compromettre la participation du groupe rock anti-US, anticapitaliste, antimondialisation hypocrite gauche caviar de salon avec une attitude Noir Désir à ce festival de même nature?
Noir Désir était censé jouer entre deux débats contre l'OMC -- guest star José "Pas de Prison Pour" Bové -- et autres détritus collectivistes antimondialisation, le support habituel pour le terrorisme palestinien dans la veine d'une citation soigneusement choisie de LeRoi Jones (bas de page) sur le "fanatisme des blancs occidentaux" qui n'a rien à voir, bien entendu, avec le racisme puisque tout cela bénéficie de la caution de champions de l'éthique tel Bertrand Castagne les Femelles Cantat.


dissident frogman's plane: a remarkable depth of cut accuracy when peeling off the skin of young fleshy love children of peace.

There goes another Louisiana green pepper sauce aftereffect: the tag on my tee reads "Confidence".

Give me jigsaws, percussion drills, grinders and circular saws, give me chain saws, belt sanders, heat guns and feather dusters (Well yeah. A sander makes a lot of dust that has to be cleaned afterward. Got a problem with that?) and I'd go "Okay, nice toys to play with."

Especially the chain saw. I love cutting things. Woody things.

On the other hand, this electrical plane is one hell of a badass motherfucker (It's ok. I'm a man's man. Cool tools talks and booze drinking require lots of extensive swearwords. Don't be so prude for f*** sake.) that makes the noise of an escadrille of Junkers Ju-87 and hews through wood like butter while maintaining a remarkable depth of cut accuracy (In wood that is. I have serious reasons to doubt the electrical plane depth of cut accuracy on butter).

I'm almost finished with my summer cathedral building house works, so I'll be back in the virtual dacha at full speed very soon.

In the meantime, I'm with Leatherface. We've just cut a deal.
Talking about Leatherface, I noticed a negative user comment on what is among my all time favorite movies ever, «The Texas Chainsaw Massacre» (Dilettante psychoanalyst shouldn't jump to conclusions. Disney's vibrant commendation of merit over nepotism, "The Sword in the Stone", is also part of my all time favs. And yeah, I know about that thing with the sword in a stone that's impossible to handle until you've reached an evolved step of conscience of your true self. Blew you.) at the IMDB:
tfrizzell
United States

Date: 22 September 2000
Summary: A Total Waste of Film and Time

"The Texas Chainsaw Massacre" may be the worst excuse for a movie I have ever seen. It is vile, disgusting, sick, and ultimately stupid. Based on a true story, the movie deals with a cannibalistic family led by the chainsaw-wielding Leatherface. In the film, four young people are methodically hunted down and disposed of in brutal fashions. This is a pure mess of a film that has no message, no redeeming value, and no business even existing. (...).
Gee, that's harsh. I bet "tfrizzel" never heard about the French movie industry.

I mean, this is vile, this is disgusting, this is sick and this is stupid. Fundamentally.

But talking about TCM, -- which despite a persistent rumor, is not based on a true story: it's very loosely inspired by the sick bastard, victim of the society fetishist and cannibal serial killer Ed Gein's life as with know it. In fact, Tobe Hooper and Kim Henkel mostly used bits and pieces (No pun intended. Okay, just a... bit... Darn! Forget about it) of Gein's story: the farm of course but also Ed's Human Bones and Skin artisanal furniture. But no chainsaw, no Texas, no hippies traveling in a Volkswagen minibus: Ed lived in Wisconsin, 1950 -- I won't mention the outstanding staging, direction, crappy photography turned into art and serving so brilliantly the ambiance of the movie and therefore its purpose. These are, after all, subject to discussion.

That said, to find "no message" in a 1974 independent movie (the important words are "independent" and "1974") staging a group of hippies suddenly confronted to a bunch of unprincipled wackos focused on the idea of hunting and eating anything that runs on two legs and utterly immune to the virtue of unilateral peace, love (Imagine all the people. In the seasoning bowl) as well as 12 years plus 19 UN resolutions (it's just an example), frankly, one has to watch this movie in a very superficial way.

Or be a former - or "neo" - love loving hippy I guess.

These poor peaceful "methodically hunted down and disposed of in brutal fashions" young people. How sick! How vile! How immoral!

Can you please put down that chainsaw and stop eating the fleshy love children of peace Mr. Leatherface?


Tell you what: I'm afraid the Texas Chainsaw Massacre's message is still cruelly valid these days.
Donnez moi des scies sauteuses, des perceuses à percussion, des meuleuses et des scies circulaires, donnez moi des tronçonneuses, des ponceuses à ruban, des décapeurs et des plumeaux (Ben ouais. Une ponceuse ça fait des masses de poussière qu'il convient ensuite de nettoyer. Ca vous pose un problème ?) et je répliquerai "Ok, ce sont là des jouets amusants."

Surtout la tronçonneuse. J'adore couper des trucs. Des trucs en bois.

D'un autre côté, ce rabot électrique est un putain de vicieux petit enculé (C'est bon. Je suis un gars d'entre les gars. Les discussions autour de cool outils et de beuveries nécessitent l'utilisation extensive de jurons. Ne soyez pas si bégueule, bordel.) qui fait le bruit d'une escadrille de Junkers Ju-87 et taille dans le bois comme dans du beurre tout en assurant une remarquable précision de profondeur de coupe (Dans le bois évidemment. J'ai de sérieuses raisons de douter de la précision de profondeur de coupe du rabot électrique sur le beurre).

J'en ai quasiment terminé avec ma construction de cathédrale mes travaux d'été, et je serai donc de retour à pleine vitesse dans la dacha virtuelle très bientôt.

En attendant, je suis avec Leatherface. On taille le bout de gras.
A propos de Leatherface, j'ai relevé un commentaire négatif sur ce qui figure parmi mes films préférés de tous les temps, «Massacre à la Tronçonneuse» (Les psychanalystes de bistrot devront s'abstenir de conclure hâtivement. Le vibrant éloge du mérite contre le népotisme, le "Merlin l'Enchanteur" de Disney, figure également parmi mes favoris de tous les temps. Et oui, je suis au courant pour ce truc de l'épée dans une pierre qu'on ne peut pas manipuler avant d'avoir atteint un stade évolué de conscience de soi. Allez vous faire M.) sur l'IMDB:
tfrizzell
United States

Date: 22 Septembre 2000
Résumé: Un total gâchis de pellicule et de temps

"Massacre à la tronçonneuse" est peut être le pire substitut de film que j'ai vu. C'est immonde, répugnant, malade, et au bout du compte stupide. Basé sur une histoire vraie, le film traite d'une famille de cannibales menée par le manieur de tronçonneuse Leatherface. Dans le film, quatre jeunes gens sont traqués méthodiquement et traités de manières brutales. C'est une pure pagaille de film qui ne contient ni message ni possibilité de rachat, et pas même de raison d'être. (...).
'Tain, c'est dur. Je parie que "tfrizzel" n'a jamais entendu parler de l'industrie cinématographique française.

Car vraiment, ça c'est immonde, ça c'est répugnant, ça c'est malade et ça c'est stupide. Fondamentalement.

Mais concernant MALT, -- qui, en dépit d'une persistante rumeur, n'est pas basé sur une histoire vraie : il est très librement inspiré par la vie du répugnant taré, victime de la société tueur en série fétichiste et cannibale Ed Gein, telle que nous la connaissons. En fait, Tobe Hooper et Kim Henkel ont principalement utilisé des morceaux (Sans jeu de mots. Ok, juste un peu) de l'histoire de Gein : la ferme bien entendu mais également le mobilier artisanal à base d'Ossements et de Peau Humaine d'Ed. Mais pas de tronçonneuse, pas de Texas, pas de hippies voyageant en minibus Volkswagen : Ed vivait dans le Wisconsin, dans les années 1950 -- je ne parlerai pas de la magnifique mise en scène ni de la direction, ni de la photographie merdeuse devenu art qui sert si brillamment l'ambiance et a fortiori le propos du film. Ces points sont, après tout, sujets à discussion.

Cela dit, pour ne trouver "aucun message" dans un film indépendant réalisé en 1974 (les mots importants sont "indépendant" et "1974") mettant en scène un groupe de hippies soudainement confrontés à une bande de tarés amoraux concentrés sur l'idée de chasser et de bouffer tout ce qui court sur deux jambes et totalement immunisés contre les vertus de la paix et de l'amour unilatéral (Imagine all the people. Dans le saloir à jambon) ainsi qu'à 12 ans et 19 résolutions de l'ONU (c'est juste un exemple comme ça), il faut franchement regarder ce film d'une manière très superficielle.

Ou alors être un ancien - ou "neo" - hippy aimant l'amour j'imagine.

Ces pauvres pacifiques jeunes gens "traqués méthodiquement et traités de manières brutales". Comme c'est immonde! Comme c'est répugnant! Comme c'est immoral!

Pourriez vous s'il vous plait lâcher cette tronçonneuse et cesser de manger les pulpeuses enfants de l'amour pacifique M. Leatherface ?


Laissez moi vous dire un truc : j'ai bien peur que le message de Massacre à la Tronçonneuse ne soit toujours cruellement d'actualité.

28th

07/2003


From time to time, I hear about various rumors pertaining to the dissident frogman, including the most unexpected and therefore amusing ones.

For instance, there are people who believe that the dissident frogman is the same guy who runs Merde in France, probably because we were both the first bilingual blogs and probably because one of the two languages is English.

I mean French.

This negation of W .'s individuality and mine - even if fed off of the seal of secret that encloses our real personalities - shall not stand.
So I have news for you: he works directly for them.

I'm just a mercenary an independent contractor.
De temps à autre, j'entends toutes sortes de rumeurs à propos de l'identité du dissident frogman, y compris les plus inattendues et donc les plus amusantes.

Par exemple, certains pensent que the dissident frogman est le même gars que celui qui publie Merde in France, probablement car nous avons été les premiers blogs bilingues et probablement car l'un des deux langages est l'anglais.

Je veux dire, le français.

Cette négation de l'individualité de W . et de la mienne - même si elle se nourrit du sceau du secret qui entoure nos personnalités réelles - ne saurait être tolérée.
Voici donc une nouvelle pour vous : lui travaille directement pour eux.

Je suis juste un mercenaire consultant indépendant.

25th

07/2003


Sorry for the scarce posting lately but what started as simple summer work to eventually achieve some long overdue interior design in the dissident frogman's RLD¹ is now showing worrisome similarities with cathedrals or pyramids building.

I love the smell of plaster in the morning.

And the advantage of plaster over strawberry little scarlet extra jam is that, at some point, you have to wait for it to dry out. That means you have a good excuse to leave the work site and go check your email.

Kolya Wolf wrote me pointing at an interesting proposition to replace the word "idiotarian", when this otherwise excellent but broadly generic appellation coined by Charles Johnson is not exactly fit to a given situation.

Setting the World to Rights has all the details and is even running a poll.

Come to think of it, I confirm that the French translation suggested by the World is correct and adequate.

Villepiniste, villepinisme. Yep, it works.

¹ : Real Life Dacha
Désolé pour la rareté des posts ces derniers temps mais ce qui a commencé comme de simples travaux d'été afin d'en terminer avec un design intérieur longtemps retardé dans la DVV¹ du dissident frogman présente désormais de troublantes similitudes avec la construction de cathédrales ou de pyramides.

J'aime l'odeur du plâtre au petit matin.

Et l'avantage du plâtre sur la confiture de fraise des bois c'est qu'à un certain moment, il faut attendre que ça sèche. Ce qui signifie que vous avez une bonne excuse pour quitter le chantier et aller relever votre email.

Kolya Wolf m'a écrit et attire mon attention sur une intéressante proposition pour remplacer le terme "idiotarian", lorsque cet excellente mais largement générique appellation concoctée par Charles Johnson ne se révèle pas totalement adaptée à une situation donnée.

Setting the World to Rights a tous les détails et organise également un scrutin.

Maintenant que j'y pense, je confirme que la traduction française suggérée par the World est correcte et adéquate.

Villepiniste, villepinisme. Ouais, ça fonctionne.

¹ : Dacha de la Vraie Vie

22nd

07/2003


Well done guys although I suspect it wasn't as slow and unpleasant for these two torturer bastards as I wished it was.

May I suggest hanging the son's carcasses in the streets now, so the Iraqis can have a go with their shoes as they did with the father's statues?
UPDATE:
Yes, indeed:
The insurgency against U.S. forces has since been led by Baath Party survivors, including the sons, who want to restore their dictatorship. And after 35 years of murder and torture, many Iraqis simply won't believe that Saddam's day is done until they know that he and his sons are killed or captured. Lieutenant General Ricardo Sanchez, head of U.S. forces in Iraq, will have to show the bodies far and wide to prove they really are dead.
Bravo les gars, même si je crains que cela n'ait pas été aussi lent et désagréable pour ces deux bâtards de tortionnaires que je l'aurai souhaité.

Puis-je suggérer d'accrocher les carcasses des fils dans les rues maintenant, afin que les irakiens puissent y aller de la savate comme ils l'ont fait avec les statues du père ?
MISE A JOUR :
Oui, en effet:
L'insurrection contre les forces US a depuis (ntdf: la chute de Saddam) été menée par les survivants du parti Baath, y compris les fils, qui veulent rétablir leur dictature. Et après 35 ans de meurtres et de tortures, de nombreux irakiens ne croiront simplement pas que l'ère de Saddam est terminée jusqu'à ce qu'ils ne les aient vu lui et ses fils tués ou capturés. Le Lieutenant Général Ricardo Sanchez, chef des forces U.S. en Irak, aura à montrer les corps en long et en large afin de prouver qu'ils sont bien morts.
Top Page 1 / 3 pages  1 2 3 >
You << July 2003 >> Categories

Today October 21, 2014

You're either not logged in, or not registered as a member.

Or you're just a Smelly Socialist.

So which one is it?

Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
   1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31