Bad Juju! You no logged in or no introduced to the frogman. Log-in or register. Or suffer mucho hoo-doos.
Agence France Press does not know the basics of ballistic

«« December 2003 • Archive: January 2004 • February 2004 »»

23rd

01/2004


Just because you can't see anything from the surface does not mean the frogman doesn't get his feet wet.

Apologies for the lack of posts but I've been engaged in various activities.


Springing out of the water, locked, loaded and looking mean.




Bubbling in a general kind of way.

And I shall be back anytime now. Yes, springing out of the water, full of manliness, locked, loaded, looking mean, bubbling and blogging and kicking the living, er, matter, out of the paparazzi.

Furthermore, please learn that when I'm not into Bubbling and Blogging, I'm into Banner(ing) and Button(ing).
Take for instance The New American Revolutionist. He already had an excellent blog but, being a man of sense and progress constantly leaning towards improvement, he made a drastic decision and a masterful move and commissioned the dissident frogman to design his blog banner and link buttons.

As for me, well: crafting images with elements such as the Bill of Rights, Lady Liberty and the Stars and Stripes, and being paid for that is way more than I need.

Happy bubbling (albeit mean looking) frogman.
Ce n'est pas parce que vous ne voyez rien en surface que le frogman n'est pas dans le bain.

Mes excuses pour l'absence de posts mais j'ai été engagé dans diverses activités.

Posing for pictures with the tourists, like Lenin and despite the paparazzi.



Drafts blogging from the bosom of the water.

Et je serai de retour incessamment. Surgissant de l'eau en un élan empreint de virilité, approvisionné, chargé, l'air menaçant, bouillonnant et bloggant et bottant les, hum, fonds de trains des paparazzi.

Apprenez de plus que lorsque je ne suis pas en Bulles et Blogs, je fais dans la Bannière et le Bouton.
Prenez par exemple The New American Revolutionist. Il avait déjà un excellent blog mais, étant un homme de sens et de progrès, inclinant constamment vers le perfectionnement, il a pris une décision drastique et a commissionné le dissident frogman pour la création du bandeau de son blog et des boutons de liaison.

En ce qui me concerne, eh bien : concevoir des images à base d'éléments tels que le Bill of Rights, Dame Liberté et la Bannière Etoilée, tout en étant payé pour ça, est bien plus qu'il ne m'en faut.

Joyeux bouillonnant (bien que menaçant) frogman.

14th

01/2004


Progress in the Evil Empire (Strikes Back) is going steadily, thank you.

According to the last move, heartily acclaimed by the DFUFFTLOTEPFTYOTNEB¹, the EU is going to sue herself over her own decisions.

Yeah, the sky is their limit.

It's not like we weren't expecting this kind of, well, incursion into the 4th Dimension.
Actually, considering the doohickey and the method, there is no way the EU can avoid such turn of events, (particularly now that she piled up the Euro joke currency on top of it).

This is, shall we say, the natural state of the super State.

However, it's not because we're not surprised that we shall not rejoice.

In any case:
Jacques Bourgeois, a lawyer in the Brussels office of the law firm Akin Gump Strauss Hauer Feld, said that if the court sided with the commission, governments would be forced to "re-establish a situation which is in conformity with the law."
I'm impressed. A bunch of unelected UEreaucrats (commission and judges), accountable for nothing and to nobody but themselves, corrupted down to the bones and enjoying it, may 'force' the governments paying them, which they supposedly serve, to stop limit their deficits in public spending (which of course, include the fees, housing and feeding of the mercenaries EUreaucrat Cleam Team).

Great idea. But how exactly do they plan to 'force' them? With the 1st Belgian Waffle Division storming Chirac's Palace of the Elysée and the tanks of the 3rd Luxembourg Marine Corp rolling through Berlin?

Or will they just add a fine to the deficit?

The monster is turning its claws against its creator. Excellent.

In political terms, critics said, the case means the European Union, at a time of weak economic growth, is at war with itself.
In the very leitmotiv of the gifted writer and truly unique character David Carr:

"more and faster please."


1: That would be the Dissident Frogman's United Front For The Liberation Of The European People From The Yoke Of The NeoSoviet European Bureaucrats.
Yes, the name still needs a bit of work, but the struggle cannot wait for a new logo.
We're not freaking Champaign Socialists in Parisian marketing agencies blogging about the inequity of that filthy market economy and all, Dude.
Progrès constants dans l'Empire du Mal (Contre attaque), merci.

Selon la dernière manoeuvre, cordialement acclamée par le FUDDFPLLDPEDJDBNE¹, l'Union Européenne va se poursuivre elle-même en justice contre ses propres décisions.

Ouais, le ciel est leur limite.

Ce n'est pas comme si nous n'attendions pas ce genre de, et bien, incursion dans la 4eme Dimension.
De fait, si l'on considère tout le machin et la méthode, l'UE ne peut en aucun cas éviter ces tournures d'évènements. (Particulièrement maintenant qu'elle a ajouté la plaisanterie monnaie européenne sur le tas).

C'est, devrions nous dire, l'état naturel du super Etat.

Cela dit, le fait de n'être pas surpris ne signifie pas pour autant que nous ne devions pas nous réjouir.

Dans tous les cas :
Jacques Bourgeois, avocat à la filiale bruxelloise d'Akin Gump Strauss Hauer Feld, a déclaré que si la cour s'accordait avec la commission, les gouvernements seraient forcés de"rétablir une situation qui soit en conformité avec la loi."
Je suis impressionné. Une bande de bureaucrates non élus (commission et juges), redevable de rien et devant personne d'autre qu'eux mêmes, corrompus jusqu'à l'os et s'en délectant peuvent 'forcer' les gouvernements qui les payent, et qu'ils sont supposé servir, à stopper limiter leurs déficits publiques (qui incluent bien évidemment, les honoraires, nourriture et hébergement desdits mercenaires bureaucrates).

Grande idée. Mais comment comptent-ils les 'forcer' précisément ? Avec la 1ère Division de Gaufres de Bruxelles prenant d'assaut le Palais de l'Elysée et les tanks du 3eme Marine du Luxembourg roulant dans Berlin ?

Ou bien vont-ils juste ajouter une amende au déficit ?

Le monstre se retourne contre son créateur. Excellent.

En termes politiques, selon les critiques, le cas signifie que l'Union Européenne, à un moment de faiblesse de croissance économique, est en guerre contre elle-même.
Selon le leitmotiv de David Carr, écrivain de talent et personnalité unique:

"plus, et plus vite s'il vous plaît."


1: C'est à dire le Front d'Union Du Dissident Frogman Pour La Libération Des Peuples Européens Du Joug Des Bureaucrates NéoSoviets Européens.
Oui, il faut encore travailler un peu le nom, mais la lutte ne peut pas attendre un nouveau logo.
Nous ne sommes pas de ces demeurés de la gauche caviar en agences de marketing parisiennes bloggant sur les inégalités de cette sale économie de marché, t'vois.

13th

01/2004


He's the voice of wisdom, or my name is not the frogman:
(...) so many people have been taking us to task: pundits, bloggers, (...) right up to and including the president of the United States, who told Brit Hume of Fox News that he rarely reads newspapers because "a lot of times there's opinions mixed in with news."
I'd say his achievements over the year 2003 confirm the pertinence of this stance.

What's more, President Bush just helped me to nail something that was strolling and vaguely trying to emerge from the back of my left hemisphere, causing a quite disturbing train of background thoughts noise:
the main difference with the French press is that here, some news happen to end up mixed in with the opinions.

Sometimes.

But usually, they're complete fantasies, which means it's not worth reading either.

(Link by Master Tim Blair.)
- If you go through the whole article, you'll notice that our Chrissie Doll is here too. Yeah, we love her, but what about that latex garter belt of yours Chrissie? And say, answer Master Frogda: still self-muzzled you are?
Il est la voix de la raison, ou mon nom n'est pas le frogman :
(...) tellement de gens nous ont mis en cause : experts, bloggers, (...) jusqu'au président des Etats-Unis, qui a déclaré à Brit Hume de Fox News qu'il lisait rarement les journaux car "bien souvent, il y a des opinions mélangées aux informations."
Je dirais que ses résultats sur l'année 2003 confirment la pertinence de cette prise de position.

Qui plus est, le président Bush viens juste de m'aider à mettre le doigt sur quelque chose qui baguenaudait et tentait d'émerger de l'arrière plan de mon hémisphère gauche, causant le bruit de fond assez dérangeant d'un train de pensée :
La principale différence avec la presse française, c'est qu'ici il arrive que quelques informations se retrouvent mêlées aux opinions.

Parfois.

Mais généralement, ce ne sont que complètes fantaisies, ce qui signifie que cela ne vaut pas la peine d'être lu non plus.

(Lien par Maître Tim Blair.)
- Si vous vous faites tout l'article, vous remarquerez que notre Poupée Chrissie est là elle aussi. Ouais, on l'adore, mais qu'en est-il de ce porte-jarretelles de latex qui fut le votre Chrissie ? Et dites voir, répondez à Maître Frogda: toujours auto muselée vous êtes ?

"Say, say dissident frogman, any thought or reaction about the Alain Hertoghe vs. The French Press Deceptosaurus showdown?"

Why yes, dissident frogboys 'n girls, quite a few indeed:

• Congratulation to Alain Hertoghe for his book first, and for being excommunicated fired from the supposedly catholic La Croix over it next.
It was not the right place to work for an honest man anyway.

• Glad to observe that what the Merciless Merde in France, your devoted dissident frogman (just call me "Ye Mighty Frogman of War" with a genuflexion - Hey La Croix got it? - thank you), and a handful of other prophets (Hey La Croix got it?) have been denouncing for more than a year is eventually demonstrated in such an incontrovertible way by the culprits themselves.
Thanks a lot to Le Monde, Libération, Le Figaro and the rest of the shabby pool for the confirmation (Hey La Croix got it?), and to La Croix for incensing it. (Hey La Croix got it here too?)

• Delighted to notice the benefit of resident foreigners when it comes to exposing what's under France's skirt¹. A blogger from America, an examining magistrate from Norway and now Mr. Hertoghe who, correct me if I'm wrong, is from Belgium.
No wonder the French 'elite' hate, despise or otherwise sneer at anybody who's not them. They're all stinking strangers from abroad who keep putting French faces in French feces anyway...

• Gently and slowly drumming my fingers on the Mighty Frogman Mouse With a Shiny Red Belly, a sardonic smile on my face while enjoying the deafening sound of silence that emanates from the otherwise voiceful French NGO Reporters Without Borders.

As well as the dead calm of a white page.

It's not too late to gain back a bit of credibility guys, but don't wait too long. Hey, I'm not holding my breath anyway.

• Dully noting that the Deceptosaurus itself is not contesting Mr. Hertoghe's findings, and is even not roaring "Slander! Slander!"
That silence count as a confession (Hey La Croix got it?) in my book - It's quite difficult to claim "No, we didn't do it" when you've been doing it, printing it, selling it, and paint yourself as the cream of the Fourth Power.

And just in case, there goes another solid reason why Le Monde is (hardly) good enough for poop scoop.

How come this kind of "partnership" can remind me of this, I don't know.
Oh wait... Maybe because of that part after all:
In all times and at all levels, particularly at the influent positions, Christians - religious leaders, politicians, intellectuals, executives, army men - betray and collaborate with the Muslim forces. Therefore, victories of Islam were victories of Christians, either Islamized or allied to Islam, against other Christians. This collaboration - alliance between the patriarchy and the caliphate - existed all along dhimmitude and still exist today.
Do I read "Collaboration" ?

• Friendly advice to those French fed up with being fed by the French Press Deceptosaurus, and who start to understand that Le Monde is nothing but the Jihadi's fifth column: for now, resistance is still a state of mind, and freedom starts here.

And no, you really can't trust your newspapers, radio stations and TV channels.
Jeez (Hey La Croix got it?)... You're just starting to wake up, don't fall back asleep so fast.

• Finally, just because there are no limits to shameless incoherence in this country, bravo, yes bravo to... :
... The Home of Journalists

Destined to the journalists who flew their country because they wrote that last straw article, the Home of the Journalists(1) (was) inaugurated on December the 4th : fifteen rooms for 6 months sojourns. The goal: to settle down and get back into professional life. (...)

(1) 35, rue Cauchy, Paris-15e.
Just in time to host its first guest. Hell (Hey La Croix got it?), if he is lucky, maybe Chrissie Doll will be there too. What a timing.
(Thanks to E.B. for that coincidentally relevant link.)

Since you've been nice dissident frogboys 'n girls - and read it all the way down without asking again for the story of that time when the dissident frogman peeled off the skin of young fleshy love children of peace with a remarkable depth of cut accuracy - here's a last pearl of wisdom from Ye Mighty Frogman of War, in the light of Alain Hertoghe's courageous fight:

"You can always devise the worst about France, she'll make your dreams come true."

Make no mistake, that's what French courtoisie really is about.

¹: Well, since the broad is topless, there's only one place where she can hide the dirties.
"Dites, dites dissident frogman, des pensées ou des remarques au sujet de l'affrontement Alain Hertoghe contre Le Fourbosaure de la Presse Française ?"

Mais voyons mais oui, dissident froggars z'et filles, quelques unes en effet :

• Félicitations à Alain Hertoghe pour son livre en premier lieu, et ensuite pour s'être fait excommunier virer du soi-disant catholique La Croix en raison de ça.
Ce n'était pas le bon endroit où travailler pour un honnête homme, quoi qu'il en soit.

• Content d'observer que ce que l'Impitoyable Merde in France, votre dévoué dissident frogman (appelez moi simplement "Oh Puissant Homme-Grenouille de Guerre" avec un génuflexion - Hé La Croix, t'as saisi ? - merci), et une poigné d'autres prophètes (Hé La Croix, t'as saisi ?) ont dénoncé pendant plus d'un an est finalement démontré de manière si irréfutable par les coupables eux-mêmes.
Merci beaucoup au Monde, Libération, Le Figaro et le reste de la fosse mesquine pour la confirmation (Hé La Croix, t'as saisi ?) et à la Croix pour l'avoir encensée (Hé La Croix, t'as saisi là aussi ?)

• Enchanté de remarquer la valeur ajoutée de résidents étrangers lorsqu'il s'agit d'exposer le dessous des jupes de la France¹. Un blogger des Etats-Unis, un juge d'instruction de Norvège et maintenant M. Hertoghe qui, corrigez moi si je me trompe, vient de Belgique.
Pas étonnant que les 'élites' françaises haïssent, méprisent ou se gaussent de tout ce qui n'est pas eux. Toutes ces saletés d'étrangers puants venus d'ailleurs et qui n'arrêtent pas de mettre des faces françaises dans des fèces françaises, n'importe comment...

• Tapotant doucettement et lentement des doigts sur la Puissante Souris de Frogman Avec Un Brillant Ventre Rouge, un sourire sardonique sur le visage, et appréciant l'assourdissant son du silence qui émane de l'ONG française Reporters Sans Frontières, d'habitude plus loquace.

De même que le calme blanc d'une page de même couleur, d'ailleurs.

Il n'est pas trop tard pour regagner un poil de crédibilité les gars, mais ne tardez pas trop. Hé, je ne retiens pas mon souffle non plus.

• Dûment notant que le Fourbosaure lui-même ne conteste pas les allégations de M. Hertoghe, et qu'il ne rugit pas "Calomnie ! Calomnie !"
Ce silence là compte pour une confession (Hé La Croix, t'as saisi ?) dans mes petits papiers - C'est de toutes manières plutôt difficile de proclamer "Non, on a rien fait" quand on l'a fait, imprimé, vendu et qu'on se prend pour la crème du Quatrième Pouvoir.

Et juste au cas où, voilà une autre bonne raison pour laquelle Le Monde est (à peine) bon à ramasser du caca canin de caniveau.

Comment ce genre de "partenariat" peut me remémorer ceci, je l'ignore.
Oh, attendez... Peut être à cause de cette partie là :
A toutes les époques et à tous les niveaux, notamment aux postes de responsabilités, des Chrétiens - chefs religieux, politiques, intellectuels, cadres, militaires - trahissent et collaborent avec les forces musulmanes. Si bien que les victoires de l'islam furent des victoires de Chrétiens islamisés ou ralliés à l'islam contre d'autres Chrétiens. Cette collaboration - alliance du patriarcat et du califat - fut active tout au long de la dhimmitude et jusqu'à aujourd'hui.
Je lis bien "Collaboration" ?

• Conseil amical à ces français qui sont fatigués d'être façonnés par le Fourbosaure de la Presse Française, et qui commencent à comprendre que Le Monde n'est rien d'autre que la cinquième colonne (ouais, à la une aussi) du Jihadi : pour l'instant, la résistance n'est toujours qu'un état d'esprit, et la liberté commence ici.

Et non, vous ne pouvez vraiment pas faire confiance à vos journaux, vos stations de radio et vos chaînes de télé.
Bon Dieu (Hé La Croix, t'as saisi ?)... Vous étiez juste en train de vous réveiller, ne vous rendormez pas si vite.

• Finalement, et simplement parce qu'il n'y a pas de limites à l'incohérence sans vergogne dans ce pays, bravo, oui bravo à... :
... la Maison des journalistes

Destinée aux journalistes ayant fui leur pays pour avoir écrit larticle de trop, la Maison des journalistes (1) est inaugurée le 4 décembre : une quinzaine de chambres pour des séjours de 6 mois. Objectif : se poser et reprendre pied dans la vie professionnelle.(...)

(1) 35, rue Cauchy, Paris-15e.
Juste à temps pour héberger son premier hôte. Damnation (Hé La Croix, t'as saisi ?), s'il est chanceux, peut-être que la Poupée Chrissie sera là, elle aussi. Quel timing.
(Merci à E.B. pour ce lien accidentellement pertinent.)

Comme vous avez été de gentils dissident froggars z'et filles - et avez tout lu sans redemander l'histoire de la fois où le dissident frogman avait écorché de jeunes pulpeuses enfants de l'amour de la paix avec une redoutable précision de profondeur de coupe - voici une dernière perle de sagesse de Oh Puissant Homme-Grenouille de Guerre, à la lumière du courageux combat d'Alain Hertoghe :

"Vous pouvez toujours imaginer le pire au sujet de la France, elle fera en sorte de réaliser vos rêves."

Ne vous y trompez pas, c'est vraiment ça, la courtoisie française.

¹: Et bien, étant donné que la greluche fait du monokini, il n'y a qu'un endroit où elle peut planquer les cochoncetés.

12th

01/2004


You know, it's funny but thinking over it the other day, I came to believe that one way to partially explain the stunned disbelief that stroke Elmer Fwench and Fwiends at the announce of the capture of Jacques Chirac's personal friend, is by comparing it with Fwance's last Hunt for her Public Enemy Number 1.

It took four years to Elmer Fwench to catch his wabbit, Yvan Colonna the Fearsome Shepherd, on his very soil, in peacetime, among his own population and with the full extend of the force of the State, for which the capture of a murder suspect is a "national priority" if, and only if, the victim is one of the Commissars of the Republic (although they use to call them "prefects", as a more convenient shortcut - Fwench Constitution, Awticle 13.
Dig article 26, paragraph 2 while you're at it. Hmmm. Feel the autocracy.)


So when it takes only eight months to those "stupid Americans", particularly lead by "Bush, that moron" to capture one of the worse scum in recent history, a man that succeeded in the dangerous and ruthless task of maintaining himself as the head of a hateful totalitarian state for 30 years (that spells "I know a lot more about survival than you do, pal"), in a foreign country, with the double burden of leading a liberation war and ensuring the rebuilding effort, and within the perimeter filled with most of the hostiles, you can bet that the lamentations that broke out at the sight of the famous "humiliating" medical exam of Jacques Chirac's personal friend are but a projection of the mourners' own humiliation, proven wrong as they were once again by the American hyperpower they loathe.

To that respect, 2003 has been quite a succession of similar proving experiences for Elmer Fwench, Jacques Chiwac and Fwiends, thank in no small part to America's Fighting Man.

Granted, it's far from being his most significant achievement, but as seen from here, it's certainly one of life's little bonuses.
Sidenote #1: I'm getting used to Elmer Fwench's mental grayness and can therefore already predict that far from pondering on the implications of the hunting story herein, he'll fall back on the prêt-à-penser and yelp: "Ah but Zen, Zey didn't get Oozama been Waden!"

Suffice to say that I belong to those who believe that the main issue is not to get Oozama anymore, but to find the bits of the bin (Yeah, yeah, 'Waden') under several tons of Tora-Borian rocks.
Although I could be wrong, this is actually the reason why I've been repeatedly using the expression "Bin Laden's mummy" among these very pages.

Having said that, the main difference between Elmer Fwench and the dissident frogman in that case, is that I'll be more than delighted to be proven wrong by America's Fighting Man offering me another Dental Inspection video.
Sidenote #2: I'm sure you'll appreciate the slight, er, difference of tactic between both hunters/hunted couples.

That's Fwench style:
During the late afternoon of July 3, two RAID officers dug a large hole behind the hut and buried themselves in it. They spent a sleepless night there, and early the following morning, just before dawn, they heard a man's voice.
Stop laughing now: we should assume they know what they're doing and also that there could very well be two of them buried in another hole nearby.
As things go actually, the problem lies not so much with special units such as the RAID - these guys are pretty good - than it does with the apparatus that's giving them orders, starting with the minister of the Interior (That's national police for you).

I know, I know. Compared to Jacques Chirac's personal friend captured in a hole, the reverse comic of the situation just couldn't go unenjoyed.

You jolly baiting you.
Savez-vous, c'est amusant mais en y repensant l'autre jour, j'en suis arrivé à croire qu'une manière d'expliquer partiellement l'incrédulité atterrée qui a frappé Elmer Fwance et ses Amis à l'annonce de la capture de l'ami personnel de Jacques Chirac, est de la comparer avec la dernière Traque de l'Ennemi Public Numéro 1 de la Fwance.

Elmer Fwance a mis quatre ans à attraper son wapin, Yvan Colonna le Redoutable Berger, sur son propre sol, en période de paix, parmi sa propre population et avec toute l'étendue de la force de l'Etat, pour qui la capture d'un individu soupçonné de meurtre est une "priorité nationale" si, et seulement si, la victime est un des Kommissaires de la République (bien que nous ayons l'habitude de les appeler des "préfets", en un raccourci plus pratique - Constitution Fwançaise, Awticle 13.
Creusez l'article 26, paragraphe 2 tant que vous y êtes. Hmmm. Sentez l'autocratie.)


Alors quand cela ne prend que huit mois à ces "stupides américains", particulièrement lorsqu'ils sont menés par "Bush, ce crétin" pour capturer l'une des pires saloperies de l'histoire récente, un homme qui a réussi dans la tâche impitoyable et dangereuse de se maintenir à la tête d'un détestable état totalitaire pendant 30 ans (cela se prononce "J'en connais bien plus au sujet de la survie que toi mon gars"), dans un pays étranger, avec le double fardeau de mener une guerre de libération et d'assurer l'effort de reconstruction, le tout dans le périmètre remplis avec le plus grand nombre d'ennemis, vous pouvez parier que les lamentations qui se sont élevées à la vue du fameux examen médical "humiliant" de l'ami personnel de Jacques Chirac, ne sont qu'une projection de l'humiliation des pleureuses elles-mêmes, mises en défaut une fois de plus par l'hyperpuissance américaine qu'elles haïssent.

A cet égard, 2003 a été une succession d'expériences éprouvantes similaires pour Elmer Fwance, Jacques Chiwac et leurs Amis grâce, en proportion non négligable, au Combattant Américain.

Je vous l'accorde, c'est loin d'être son accomplissement le plus remarquable, mais vu d'ici c'est certainement l'un des petits bonheurs de la vie quotidienne.
Note n°1 : Je commence à être accoutumé à la grisaille mentale d'Elmer Fwance et je peux donc en conséquence prédire à l'instant que loin de s'interroger sur les implications de l'histoire de chasse ci-dessus, il va se replier sur le prêt-à-penser et glapir : "Ah oui mais ils n'ont pas attrapé Oozama ben Waden !"

Qu'il suffise de dire que je fais partie de ceux qui pensent que le principal problème n'est plus d'attraper Oozama, mais bien de trouver les bouts du ben (Ouais, ouais, 'Waden') sous plusieurs tonnes de rocher Tora-Boriens.
Bien que je puisse me tromper, c'est en fait la raison pour laquelle j'ai usé abondamment parmi ces colonnes de l'expression "La momie de ben Laden".

Cela étant, la différence notable entre Elmer Fwance et le dissident frogman dans ce cas, est que je serai plus que ravi d'être détrompé par le Combattant Américain m'offrant une autre Inspection Dentaire en vidéo.
Note n°2 : Je suis certain que vous apprécierez la légère, heu, différence de tactique entre les deux couples chasseurs/chassé.

Style Fwance :
En fin d'après-midi du 3 juillet, deux agents du RAID ont creusé un large trou sous la hutte et s'y sont enfouis. Ils y ont passé une nuit blanche et, tôt le matin suivant, juste avant l'aube, ils ont entendu la voix d'un homme.
Cessez de rire maintenant : nous devons considérer qu'ils savent ce qu'ils font et aussi envisager la possibilité que deux d'entre eux soient en planque dans un trou proche de vous.
Par ailleurs, et au train où vont les choses, le problème ne réside pas tant dans les unités spéciales telles que le RAID - ces types sont en fait efficaces - que dans l'appareil qui leur donne des ordres, en commençant par le ministre de l'Intérieur.

Je sais, je sais. Comparé à l'ami personnel capturé dans un trou de Jacques Chirac, le comique de la situation inversée ne pouvait pas ne pas être apprécié.

Ce que vous êtes taquin tout de même.
Top Page 1 / 2 pages  1 2 >
You << January 2004 >> Categories

Today October 01, 2014

You're either not logged in, or not registered as a member.

Or you're just a Smelly Socialist.

So which one is it?

Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31