Bad Juju! You no logged in or no introduced to the frogman. Log-in or register. Or suffer mucho hoo-doos.
Agence France Press does not know the basics of ballistic

«« June 2004 • Archive: July 2004 • August 2004 »»

30th

07/2004


Now wait a second, something is questioning here:
In a major speech ending the party's convention in Boston, he (John Kerry) promised to fight for a stronger America, saying strength was "more than tough words".
(...)
The New York Times counted that Mr Kerry used a variation of the word "strength" 17 times.
More than words, eh ?

You tough guy you.
Attendez voir, quelque chose m'interpelle :
Au cours d'un discours majeur concluant la convention du parti à Boston, il (John Kerry) a promis de se battre pour une Amérique plus forte, déclarant que la force est "plus que des mots durs".
(...)
Le New York Times a compté que M Kerry a utilisé des variations du mot "force" à 17 reprises.
Plus que des mots, hein ?

Sacré caïd va.

26th

07/2004


Now that I have the attention of the male heterosexual audience and awakened the suspicious vigilance of the female one (even when they're not related to the former), I'm glad to tell you that I just had the pleasure and the honor to create a design for the French American Ladies at E-nough!

They've been somewhat obsessed with a certain Texan rider lately - which will annoy the rest of us ordinary superheroes - but you know how it goes right?

Women. Can't Live With Them; Can't Shoot Them.

But you can read them.
Maintenant que j'ai l'attention de l'audience mâle hétérosexuelle et éveillé la suspicion vigilante de l'audience féminine (même lorsqu'elle n'est pas apparentée aux premiers), je suis heureux de vous annoncer que j'ai eu le plaisir et l'honneur de créer un design pour les Ladies Franco-Américaines d'E-nough!

Elles ont été pratiquement obsédées par un certain chevaucheur texan dernièrement - ce qui va agacer le restant d'entre nous, super héros ordinaires - mais vous savez ce qu'il en est, n'est ce pas ?

Les femmes. On ne peut pas vivre avec ; On ne peut pas les tuer.

Mais on peut les lire.

19th

07/2004


Ariel Sharon issued an appeal for all Jews in France to leave and move to Israel.

In doing so, he's not only right; he's also catching on a trend that's been going on for more than a year (see also here, here, and here... Enough already?)

While the French foreign ministry issues its Pointless Protest patented 254164 dash 6 (the one that calls Israel for an explanation of the "unacceptable comments"), the money quote comes from the president of the so called International League For Making a Living of Against Racism and Anti-Semitism, Patrick Gaubert.

There goes the Sandman, live from the Land of the Great Slumber:
These comments do not bring calm, peace and serenity that we all need (...) I think Mr Sharon would have done better tonight to have kept quiet.
In other words, do let us sleep while our Jews are being clobbered.

Putting aside what seems to be a French tradition to tell the rest of the world to shut up when the rest of the world puts France's face in France's feces, what's remaining is an outstanding example of an aggravated state of reality denial.

135 acts and 375 threats of anti-semitism in the first six months this year, as opposed to 125 acts and 463 threats for last year as a whole. Confronting hatred, terrorism and unavowed warfare, such as what the French Jewish community is facing today Mr. Sandman, will require anything but calm, peace and serenity.

What you need indeed is awareness, resolve and ultimately self-defense.

The Left, and all these so called International Leagues of Subsidized Gushy Feelings are very good at having pointless dinners and fruitless protests where people will chant with self-flattering tears of professed altruism "Never again".

How touching. How noble. How futile.

Synagogues are burning now, cemeteries are being profaned now, and Jews are being attacked now.

Never again? Now is the time to prove you really mean it.

Over the last year, when asked for advices by my Jewish friends, my answer has been fairly simple: you could get weapons, or you could get the hell out of here. However, you're not supposed to defend yourself, since the French State enforces its monopoly on the legal use of force.

So you'd better get the hell out of here, before it's too late my friends.

Because despite its promises, you can't count on the French state to use its monopoly for your defense.
Ariel Sharon a lancé un appel aux Juifs de France leur conseillant de quitter le pays et de partir pour Israël.

Ce faisant, il n'a pas seulement raison; il rattrape également une tendance qui suit son cours depuis plus d'un an (voyez aussi ici, ici, et ici... assez maintenant ?)

Alors que le ministre français des affaires étrangères oppose sa Protestation de Circonstance patentée 254164 tiret 6 (Celle qui appelle Israël à s'expliquer pour ces "inacceptables commentaires"), la remarque qui tue nous viens du président de la soit disant Ligue Internationale Pour Gagner Sa Croûte Sur Contre le Racisme et l'Anti-Sémitisme, Patrick Gaubert.

Ecoutons donc le Marchand de Sable, en direct du Pays du Grand Sommeil :
Ces commentaires ne nous apportent pas le calme, la paix et la sérénité dont nous avons tous besoin (...) je pense que M. Sharon aurait mieux fait de rester tranquille ce soir.
En d'autres termes, prière de nous laisser pioncer pendant que nos Juifs se font tabasser.

Si nous laissons de côté ce qui semble être une grande tradition française de dire au reste du monde de la fermer quand le reste du monde mets la face de la France dans les fèces de la France, ce qui nous reste est un incroyable exemple d'état aggravé de déni de la réalité.

135 actes et 375 menaces antisémites sur les six premiers mois de cette année, à opposer à 125 actes et 463 menaces pour toute l'année dernière. Pour confronter haine, terrorisme et guerre larvée tels que ce que la communauté juive française affronte aujourd'hui M. marchand de Sable, il faudra n'importe quoi sauf calme, paix et sérénité.

Ce dont vous avez besoin en effet, c'est de prise de conscience, résolution et au bout du compte autodéfense.

La gauche et toutes ces soi-disant Ligues Internationales Des Bons Sentiments Subventionnés sont très efficaces pour mener de futiles dîners et de vaines manifestations où les participants chantent avec d'auto congratulatoires larmes de prétendu altruisme, "Plus jamais ça".

Comme c'est touchant. Comme c'est noble. Comme c'est inutile.

les synagogues brûlent maintenant, les cimetières sont profanés maintenant, et les Juifs sont attaqués maintenant.

Plus jamais ça ? Maintenant est le moment de prouver que ce ne sont pas des paroles en l'air.

Au long de l'année passée, lorsque mes amis Juifs m'ont demandé conseil, mon avis a été plutôt simple : vous pouvez vous procurer des armes, ou vous pouvez foutre le camp d'ici. Cela étant, vous n'êtes pas censé vous défendre, puisque l'Etat français impose son monopole sur l'usage légal de la force.

En conséquence, vous avez plutôt intérêt à foutre le camp d'ici avant qu'il ne soit trop tard mes amis.

Car contrairement à ses promesses, vous ne pouvez pas compter sur l'Etat français pour qu'il fasse usage de son monopole pour votre défense.

15th

07/2004


Jack says "Let The People Talk" and although I know by experience that all it really means is that Jack will listen to what The People say if, and only if, The People say exactly what Jack wants to hear, this is nonetheless an excellent occasion to say, as the smallest unit constituting The People:

hear hear Jack-O, here goes a big fat "No".

For this is indeed the only occasions you could see me queuing at the ballot - the rest of the time, it's simply pointless and worthless. As it happens, your choice in any French poll is pretty much between "alleged Socialist #1", "determined Socialist #2", "unrepentant Socialist #3" and "hypocritical Socialist #4, the one who calls himself Right wing".

Or you can vote Communist, since the party of the 100 million murders is regrettably not illegal yet.

Anyway, as Jack announced on Bloodbath Bastille Day 'So The People shall talk, so shall it be done', now is a good time to trigger the necessary countermeasures to the French EUrocrats' propaganda. It just so happen (today) that la Resistance is back, and as usual when you need to save France's ass or/and put some sense back in those misguided and deluded French, it's coming from London.

And before you ask, yes, I know the guy, and no, it's not me.

The thing is in French, but Gustave Le Resistant exposes his purposes in English right here.

Let's not forget what it's all about.
Jacques a dit "Que Le Peuple Parle" et bien que je sache d'expérience que tout ce que cela signifie, c'est que Jacques écoutera ce que Le Peuple dit si, et seulement si, Le Peuple dit exactement ce que Jacques veut entendre, c'est néanmoins une excellente occasion de dire, en tant que plus petite unité constituante dudit Peuple :

Ecoutez Jacques mon bon, voici un bon gros "Non".

C'est d'ailleurs la seule occasion où vous me verrez faire la queue aux urnes - le reste du temps, ça n'a tout simplement ni sens ni interêt. De fait, votre choix à n'importe quel scrutin français se définit entre "Socialiste prétendu n°1", "Socialiste déterminé n°2", "Socialiste impénitent n°3" et "Socialiste hypocrite n°4, celui qui se dit de droite".

Sinon, vous pouvez toujours voter Communiste, puisque le parti des 100 millions de meurtres n'est malheureusement toujours pas illégal.

Bref, considérant que Jaques a annoncé pour le Quatorz-Euh Juillet 'Ainsi, Le Peuple doit Parler, Ainsi le Peuple Parlera', c'est donc le bon moment pour activer les contre-mesures nécéssaires à la propagande des EUrocrates français. Il se trouve justement (aujourd'hui) que la Résistance est de retour, et comme il est de coutume lorsqu'il faut sauver le cul de la France et/ou remettre un peu de plomb dans la cervelle de ces français mal conseillés ou simplement dupés, ça vient de Londres.

Et avant que vous ne posiez la question, oui, je connais le gars, et non, c'est pas moi.

La chose est en français, mais Gustave Le Résistant expose ses intentions en anglais ici.

N'oublions pas de quoi il retourne.

10th

07/2004


I've been interviewed by Sophie Masson for Quadrant, "Australia's independent review of literature and ideas", alongside 10 other bloggers (including big guns such as Tim Blair and Daniel Pipes), for a piece about, well, blogging and the blogosphere.

I know it may sound flatly blatant that one would interview bloggers to talk about blogging, but you should nevertheless appreciate that concern for pertinence, at a time when, for instance, journalists who parked their bottoms in comfy offices from Paris to Los Angeles, via New York, claim to report and give you an authoritative view on the military, economic and political situation in Iraq, when they can't even tell you if the guy who administrated the country several months in a row gave a speech before he left, and would rather assure you he didn't even though he did.

Tsssk, tsssk, tsssk.

When reporters are so incompetent at reporting, I care to remind that agriculture is frequently short-handed at that time of the year. So go ahead, do a useful job properly for once. In the meantime, we will read what the Marines who went there can tell us about you.

Having said that, I was just thinking that, as bad as mainstream media became, it's not as ludicrous (yet. But closing fast. Really fast. Oh wait, so fast that some of them are already there. And that's leaving the French pool aside, mind you, as they're ludicrous by nature.) as, say, chemistry and medicine Nobel prizes foreseeing gloomy strategic issues if we were to dare liberating Iraq, on behalf of their expertise in, huh, chemistry and medicine.

And if you recall (for those who were already reading this humble blog last year), God has a flowered shirt.

However, none of this "Everybody has an a**hole, therefore I have an opinion" kind of attitude here. Sophie Masson had such a concern for relevance in her blogosphere investigation that she even went as far as the dark side of it, interviewing blogging Lefties and other flavors of Marxists, no matter how structurally and factually wrong Marxism is.

She even mentions Darth Noam, Lord of the Chomskyites' blog - and that's short of a better word as this thing can hardly qualify as a blog. As Sophie Masson puts it:
Conspiracy theorist and darling of the anti-American left, Noam Chomsky, has started his own blog, though so far it doesnt seem to be wildly popular, due to the limp presentation and the rehashing of his printed work which appears to constitute much of his blog. Not all writers make good bloggers.
Ouch. He got it coming, that old fart.

That piece was in the Quadrant's printed edition of June, but just appeared online. So despite the fact that I'm not being really nice and all that with the French press (and state. Oh, and unions too.) you may nonetheless want to read it.

You can still skip the parts where I'm being nasty and impertinent. If you have to.
J'ai été interviewé par Sophie Masson pour Quadrant, "Australia's independent review of literature and ideas", aux côtés de 10 autres bloggers (y compris des grosses pointures telles que Tim Blair et Daniel Pipes), pour un article traitant du, ben, blogging et de la blogosphère.

Je sais que cela peut sembler platement évident d'interviewer des bloggers au sujet du blogging, mais vous devriez néanmoins apprécier à sa juste valeur cette préoccupation de pertinence à une époque où, par exemple, des journalistes qui ont carré leurs arrière-trains au sein de confortables bureaux de Paris à Los Angeles, via New York, prétendent rapporter et vous offrir une vue exhaustive de la situation militaire, économique et politique en Irak, alors même qu'ils sont incapables de vous dire si le gars qui a administré le pays plusieurs mois d'affilée a fait un discours avant de partir, et vont même jusqu'à vous assurer qu'il ne l'a pas fait, contre toute évidence.

Tsssk, tsssk, tsssk.

Quand les reporters sont si incompétents à rapporter, j'ai soin de rappeler que l'agriculture manque fréquemment de bras à cette époque de l'année. Allez-y, faites un boulot utile correctement pour une fois. En attendant, nous lirons ce que les Marines qui se sont trouvés sur place peuvent nous dire à votre sujet.

Cela dit, je pensais justement que, si mauvais que soient devenus les media de masse, ils ne sont pas encore aussi grotesques (pas encore. Mais ils le deviennent vite. Vraiment vite. Oh attendez voir, si vite que certains le sont déjà. Et on ne compte pas l'équipe française, qui est grotesque par nature.) que, disons, des prix Nobel de chimie et de médecine prédisant de sombres problèmes stratégiques si nous osions libérer l'Irak, en vertu de leur compétence en, hm, chimie et médecine.

D'ailleurs, si vous vous en souvenez (pour ceux qui lisaient cet humble blog l'année dernière), Dieu a une chemise à fleurs.

Quoi qu'il en soit, point de cette attitude "Tout le monde a un trou du c**, donc j'ai une opinion" ici. Sophie Masson est tellement soucieuse de fiabilité dans son exploration de la blogosphère, qu'elle est allée jusqu'à sa face sombre, interviewant des bloggers gauchistes et autres variétés de marxistes, quand bien même le marxisme est erroné tant sur le plan structurel que sur celui de l'observation factuelle.

Elle va même jusqu'à mentionner le blog de Darth Noam, Seigneur des Chomskyites - faute d'un meilleur terme, considérant que cette chose peine à se qualifier comme blog. Dans les termes de Sophie Masson:
Le théoricien de la conspiration et enfant chéri de la gauche anti-Américaine, Noam Chomsky, a lancé son propre blog, qui ne semble cependant pas être furieusement populaire, en raison d'une présentation boiteuse et d'un régurgitation de son travail imprimé, qui semble constituer la majeur partie de son blog. Tous les écrivains ne font pas de bon bloggers.
Aïe. Cette vieille ganache l'a bien cherché.

Ce sujet était dans l'édition papier de Quadrant de juin, et vient de paraître en ligne. En dépit du fait que je ne suis pas vraiment gentil et tout avec la presse française (et l'état français. Oh, et les syndicats français aussi.) vous voudrez peut être et néanmoins le lire.

Vous pouvez sauter les parties où je suis vilain et impertinent. Si vous le devez vraiment.
Top Page 1 / 2 pages  1 2 >
You << July 2004 >> Categories

Today July 25, 2014

You're either not logged in, or not registered as a member.

Or you're just a Smelly Socialist.

So which one is it?

Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31