Bad Juju! You no logged in or no introduced to the frogman. Log-in or register. Or suffer mucho hoo-doos.
Agence France Press does not know the basics of ballistic

«« August 2004 • Archive: September 2004 • October 2004 »»

14th

09/2004


David Carr is a wicked man who should be declared to be in public interest.

The Takeela's on me.
David Carr est un homme odieux qui devrait être déclaré d'interêt public.

La Tékilla, c'est sur mon compte.

11th

09/2004


It was a phone call, with my mother at the other end. In a clear albeit slightly anguished voice, she said something straight away and her first words still resonate at this very moment, three years later.

She said:
The Americans are attacked!
She didn't talk about planes and terrorists. She didn't talk about hijacking, New-York or the Pentagon.

She just said "the Americans are attacked!" and the brutal implications of such a direct assertion - it was obvious at the moment that in her mind, and therefore in mine, it meant nothing less than war - left me completely stupefied.

The Americans are attacked.

Then she said, "it's on the TV right now! Turn it on!"

So I did.

Yes, Americans were being attacked.

Thus this war started.
Ce fut un appel téléphonique, avec ma mère à l'autre bout du fil. D'une voix claire bien que légèrement angoissée, elle a dit quelque chose directement et ces premiers mots résonnent encore à ce moment précis, trois ans plus tard.

Elle a dit :
Les Américains sont attaqués !
Elle n'a pas parlé d'avions et de terroristes. Elle n'a pas parlé de détournement, de New York ou du Pentagone.

Elle a simplement dit "les Américains sont attaqués!" et les brutales implications d'une assertion aussi directe - il était évident à ce moment que dans son esprit, et par conséquent dans le mien, cela ne signifiait rien moins que la guerre - m'a laissé totalement hébété.

Les Américains sont attaqués.

Puis elle à dit "c'est sur la TV en ce moment ! Allume là !".

Ce que j'ai alors fait.

Oui, les Américains étaient attaqués.

Et ainsi cette guerre a commencé.

03rd

09/2004


At the request of the editor of the biggest blog in Europe, I prematurely added an entry for the last red button in the Propaganda Bureau, so that the Editor of the Biggest Blog in Europe can link to it.

Also I know the editor of the Biggest Blog in Europe personally and I even redesigned the Biggest Blog in Europe personally by myself and no I won't stop until you really get upset with that kind of bragging and posturing.

I must confess though, that when it comes to the Vietnam war I dodged the draft mainly because a) I was a nursling, and b) I'm French and therefore, we already lost that war a few years earlier.

So I assume I'm probably as guilty as President Bush is for his opponents foreign or domestic, lefties and libertarian zealots, who hate war so much that they accuse him of not doing it.

Nonetheless, I did redesign the Biggest Blog in Europe and that was in London in Spring, which is rather near Cambodia on Christmas Eve all things considered.
Sur la requête de léditeur du plus grand blog dҒEurope , jai prématurément ajouté une entrée pour le dernier bouton rouge dans le Bureau de la Propagande, afin que lҒéditeur du Plus Grand Blog dEurope puisse lier vers lui.

De plus, je connais personnellement lҒéditeur du Plus Grand Blog dEurope et jҒai même redesigné le Plus Grand Blog dEurope personnellement par moi-même et non, je ne cesserai pas avant que vous ne soyez vraiment agacé par ces rodomontades.

Je dois avouer cependant que concernant la guerre du Vietnam, jҒai esquivé lincorporation principalement car a) jҒétais un nourrisson, et b) je suis français et nous avions donc déjà perdu cette guerre là quelques années plus tôt.

Jimagine donc être aussi coupable que le président Bush aux yeux de ses opposants locaux et internationaux, gauchistes ou fanatiques libertariens, qui détestent tellement la guerre quҒils en arrivent à laccuser de ne pas lҒavoir faite.

Néanmoins, jai bien redesigné le Plus Grand Blog dҒEurope et cétait à Londres au printemps, ce qui est plutôt proche du Cambodge à la veille de Noël, tout bien considéré.

John Kerry's memory of his Vietnam era appeared lately to be more and more distant from the truth and reality, almost on a daily basis.

Indeed, his recollection of a certain Christmas supposedly in Cambodia, that has now been exposed and lies somewhere between personal fantasy and deliberate deceit, seems to be just one sham among many others - and probably not the worst of all.

Interestingly enough, in the light of what we learned on his tour of duty and what he wanted the American people to believe, Kerry's attacks of Bush's service at the same time demonstrate yet another time a very familiar paradigm that, in my own experience, always proved to be right:

When people on the Left accuse anybody or anything of anything, it means they're already guilty of it ten times more themselves*.

I frankly couldn't care less about what John Kerry did in Vietnam - though I found particularly fulsome and despicable what he did immediately after - and the same goes for George W. Bush, as I'm much more concerned by both men's records in the current world conflict, than in the past one (yes, Bush wins hands down for the moment).

However, Kerry himself chose to pick the fight this way. He opened Cambodia Pandora's Box by himself, and cornered himself in this uncomfortable position. So since he appears to be short on medals, either because he allegedly thrown them away, or because nobody seems to be so sure he was correctly awarded them in the first place, I offer him this red button.

*: No seriously, it always works: see how they blame Capitalism for all the misery in the world, while Socialism has an unmatchable worldwide record of creating crass poverty. See how they charge America with colonialism and warmongering while Communist ogres devoured Eastern Europe and a large part of Asia (but failed in South America, thank in no small part to Ronald Reagan), whilst fuelling, financing and training terrorists and 'revolutionaries' of all kinds worldwide. See how they protest a supposed 'crushing of dissent' in liberal democracies, while this is in fact a pillar of all collectivist regimes and movements.
Human rights, economics, social issues, the list goes on and on...
Continue reading...
Les souvenirs de John Kerry, sur son temps au Vietnam sont apparus, quasiment quotidiennement, de plus en plus éloignés de la vérité et de la réalité ces derniers temps.

En effet, son évocation d'un certain Noël, censément au Cambodge, maintenant exposée comme se situant quelque part entre fantasmes personnels et tromperie délibérée, semble n'être qu'une supercherie parmi d'autres - et probablement pas la pire de toutes.

De manière intéressante, et à la lumière de ce que nous avons appris sur son temps au Vietnam et ce qu'il souhaitait faire croire au peuple américain, les attaques de Kerry contre les états de service de Bush démontrent une fois de plus un paradigme familier qui, dans ma propre expérience, ne s'est jamais démenti :

lorsque des gens de gauche accusent quiconque ou quoi que ce soit de quoi que ce soit, cela signifie qu'eux même en sont déjà coupables au centuple.*

Je me contrefous franchement de ce que John Kerry a fait au Vietnam - quand bien même je trouve particulièrement répugnant et méprisable ce qu'il a fait immédiatement après - et il en va de même pour George W. Bush, considérant que je suis bien plus préoccupé par les accomplissements des deux hommes dans le conflit mondial actuel que dans l'avant-dernier en date (oui, Bush l'emporte haut la main pour l'instant).

Cependant Kerry a choisi de lui même de mener la bataille de cette manière. Il a ouvert de lui-même la Boîte du Cambodge de Pandore et s'est coincé lui même dans cette position inconfortable. Considérant qu'il semble être à court de médaille, soit puisqu'il les a censément jetées, soit parce qu'il semble que personne ne soit vraiment certain qu'elles lui aient été accordées régulièrement en premier lieu, je lui offre ce bouton rouge.

*: Non sérieusement, ça marche à tous les coups : voyez comment ils blâment toute la misère du monde sur le Capitalisme, alors même que le Socialisme à un record mondial imbattable de création de la plus abjecte pauvreté. Voyez comment ils accusent l'Amérique de colonialisme et de bellicisme alors que les ogres communistes ont dévoré l'Europe de l'Est et une grande partie de l'Asie (bien qu'ils aient échoué en Amérique du Sud, en grande partie grâce à Ronald Reagan), tout en soutenant, finançant et entraînant terroristes et 'révolutionnaires' en tous genres de par le monde. Voyez comment ils protestent contre une supposée répression des voix dissidentes au seins des démocraties libérales, alors que c'est là l'un des piliers des régimes et mouvements collectivistes.
Droits de l'Homme, questions économiques et sociales, la liste n'en finit pas...
Lisez la suite...

02nd

09/2004


The little reminder to Teddy Kennedy and other "compassionate" Leftists who allegedly care so much for the human factor moved here to make some room on top of the home page for a new red button.

That you're not supposed to press, remember?
Le petit rappel à Teddy Kennedy et autres gauchistes "compatissants" qui, soi-disant, se soucient tellement du facteur humain s'est déplacé ici afin de faire de la place en haut de la home page pour un nouveau bouton rouge.

Que vous n'êtes pas censé presser, vous en souvient-il ?
Top Page 1 / 2 pages  1 2 >
You << September 2004 >> Categories

Today October 25, 2014

You're either not logged in, or not registered as a member.

Or you're just a Smelly Socialist.

So which one is it?

Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30