Bad Juju! You no logged in or no introduced to the frogman. Log-in or register. Or suffer mucho hoo-doos.
Agence France Press does not know the basics of ballistic

«« December 2004 • Archive: January 2005 • February 2005 »»

27th

01/2005


As I already mentioned here and there I definitely ditched my television set shortly after 9/11, as the infamy of the French networks was just not acceptable to watch anymore.

But I still have my informers.

One of them just told me that while watching the French-German artsy-farsty Zeropean Leftist channel Arte, the night before yesterday, he learned that if there were so many Jews deported to their death in the Nazis camps, it was - don't hold your breath - the Americans' fault.

Because - dig that - they didn't bomb the railways and stations (enough, presumably).

Now before you decide (unilaterally) to start bombing (preemptively) a certain French-German artsy-farsty Zeropean Leftist channel studio, just to make sure you won't be blamed for the future generations of French and Germans indoctrinated to their moral death in the French-German Kultural Elite's rehabilitation programs, please bear in mind that although I have no reasons to doubt my informer's information, I haven't witnessed that alleged piece of rewritten history myself.

Therefore, if anybody saw it, and can provide evidences or links that confirm, mitigate or invalidate this report, please email or comment. In the meantime, I will of course restrain the finger pointing procedure, and leave to Arte-farsty the benefit of the doubt.

However, I saw fit to post about it, in order to address these broader issues:

First, and from my past experience of this appalling French German propaganda tool (at the expense of the tax-payer), this definitely has 'Arte' written all over. This is exactly their kind of turf.

Arte cares about the Jews, only in the context of the Holocaust - and only as a convenient lever to put some blame on the Allied (mainly, of course, the US) - the rest of the time, Arte is resolutely pro Palestinian terror struggle.
Historically, Arte's WWII reads like Communists' post war propaganda.
Economically, Arte is all funny in the pants whenever she starts chirping about the anti-globalization totalitarians.
Environmentally speaking, Arte wants you to regress to the Middle Ages, and those "brown people in distant southern countries" to keep dying of starvation and crass misery just for a climate temperature reduction of 0.15°C in year 2100 (source: the dissident frogman's Kyoto Protocol Abridged).
Finally, on the humanitarian plan, Arte wants you to regress to the destitution and slavery of a Socialist economy, hence forcefully 'redistribute' the fruits of your work to provide enough Mr. Coffee© to various NGO's allegedly dedicated to those "brown people in distant southern countries" who keep dying of starvation and crass misery just because you didn't regress to the Middle Ages, knowing that as far as climate is concerned, the main difference between the Medieval Warm Period and today is that you invented the air-conditioner, and worked your ass off to afford it (Apart from the French, still stuck in Socialist tragedies of medieval proportions in that respect).

Anyway, you get the idea: Arte is the usual mix of paleo-Marxists and trendy Champagne Socialists behind a facade of post-modern subculture, European flavor. You don't really need a picture, do you?

So while it still doesn't mean the information I received is accurate, it doesn't strike me as highly improbable when it comes to Arte and anti-Allied revisionism (behold my mastery of understatements).

Next, this would definitely appear like part of a general trend within a larger French-German History in the Rewritting operation. Aided and abetted by the French, the German side begin with a disgusting self-exculpation on the sacred soil of D-Day, asserting that in all this sad WWII adventure, the Germans too were victims of, well, Germany - And by that, they don't mean the few German opponents to the Nazi regime, but the very masses who attended the Nazis' grand-masses with enthusiasts and coordinated "Zig Heil" arm gymnastics, as well as those victims in feldgrau uniforms who were victimized into putting harsh resistance from Italy and the Battle of Normandy on, and rolling all the way back to Germany, via Bastogne and Oradour-sur-Glane.

Thus, once you've made yourself an official victim, and since everybody feels a bit uneasy nonetheless, your most pressing task is to designate as many culprits as possible, in order to divert everybody's attention from your flimsy new victim status. And since everybody feels a lot bitter and spiteful towards those Yanks who didn't admit that this guy on the right (and those in the back) was a victim too, what better idea than blaming them for what you did?

Yep, this is where tools such as Arte come in handy.

Again, this information has to be confirmed, but if it was, I'm sure you will enjoy like I do the pathetic irony of a French-German entity basically saying: "sure, we were mass murderers once, but that's because nobody stopped us."

Yes, I know I said I was on strike. It's just that I've decided to do it the Japanese way today. I'm wearing an armband on my pajamas.

We now resume our general strike program.
J'ai déjà évoqué ici et là le fait que j'avais définitivement balancé mon poste de TV peu de temps après le 11 Septembre, l'infamie des chaînes françaises étant au-delà de l'acceptable.

Mais j'ai toujours mes informateurs.

L'un d'entre eux viens de me dire que, regardant la chaîne Franco-Allemande de Lard Zéropen gauchiste Arte, avant-hier soir, il a appris que si tant de Juifs ont été déportés vers leurs morts dans les camps Nazis, c'était - inutile de retenir votre souffle - la faute aux Américains.

Car - voyez-vous - ils n'avaient pas bombardé le réseau ferroviaire et les gares (ou 'pas assez' j'imagine).

Avant que vous ne décidiez (unilatéralement) d'un bombardement (préemptif) des studios d'une certaine chaîne Franco-Allemande de Lard Zéropen gauchiste, afin de vous assurer de pas porter le blâme de générations futures de français et d'allemands endoctrinés jusqu'à la mort de l'éthique par les programmes de rééducation de l'Elite Kulturelle Franco-Germanique, veuillez noter que, bien que n'ayant aucune raison de douter des informations de mon informateur, je n'ai pas été témoin direct de cette réécriture de l'Histoire.

En conséquence, si certains parmi vous l'ont vue, et peuvent fournir des preuves ou des liens qui confirment, modèrent, ou infirment cette info, merci de vous manifester par email ou dans les commentaires. En attendant, je reste modéré sur les pointages du doigt, et laisse à de l'Arte-ou-du-Cochon le bénéfice du doute.

J'ai cependant jugé utile d'écrire à ce sujet, pour adresser en fait ces questions plus larges :

Tout d'abord, et selon mon expérience de ce consternant outil de propagande franco-germanique (aux frais du contribuable), ce genre de manip est effectivement de l'Arte tout craché. C'est exactement un de leurs dadas.

Arte se soucie des juifs uniquement dans le contexte de l'Holocauste - et seulement comme un point d'appui pratique pour accuser les Alliés (et principalement les USA, bien entendu) d'un quelconque crime - le reste du temps, Arte est résolument pro terrorisme lutte palestinienne.
Historiquement, la 2eme Guerre Mondiale selon Arte se lit comme de la propagande communiste d'après-guerre.
Economiquement, Arte se sent toute chose dans son slip dès lors qu'elle commence à gazouiller sur les totalitaires de l'anti-mondialisation.
Concernant l'environnement, Arte veux que vous régressiez au Moyen Age, et que ces "gens un peu bronzés dans de lointains pays du sud" continuent de crever de faim et de misère crasse, simplement pour atteindre une réduction de température climatique de 0.15°C en l'an 2100 (source : Résumé du Protocole de Kyoto, ed. the dissident frogman).
Enfin, sur le plan humanitaire, Arte veux que vous régressiez jusqu'au dénuement et à l'esclavage des économies socialistes, et 'redistribuer' ainsi le fruit de votre travail par la force afin de fournir suffisamment de machines à café à diverses ONG censément dévouées à la cause de ces "gens un peu bronzés dans de lointains pays du sud" qui continuent de crever de faim et de misère crasse sans doute parce que vous n'avez pas jugé bon de régresser jusqu'au Moyen Age, sachant pertinemment que la principale différence entre la période chaude médiévale et aujourd'hui, est que vous avez inventé le climatiseur et avez bossé suffisamment pour pouvoir vous l'offrir (A l'exception des français, toujours enlisés dans des tragédies socialistes de proportions médiévales à cet égard).

Bref, vous saisissez le topo : Arte est le mélange habituel de paléo-Marxistes et de gauche-caviar branchouille derrière une façade de sousculture post-moderne, en version européenne. Vous n'avez pas besoin d'un dessin, pas vrai ?

De fait, même si cela ne signifie toujours pas que l'information que j'ai reçu est exacte, cela ne me frappe pas vraiment comme quelque chose de hautement improbable, dès lors que l'on aborde la question d'Arte et du révisionisme anti-Alliés (contemplez ma maîtrise de la litote).

Ensuite, cela me semble coller parfaitement à une certaine tendance plus générale des opérations franco-germaniques de Réécriture de l'Histoire. Avec la complicité des français, le côté allemand débute par une écoeurante auto disculpation sur le sol sacré du Débarquement, affirmant que dans toute cette malheureuse aventure de la 2eme Guerre Mondiale, les allemands eux aussi furent victimes de, et bien, l'Allemagne - Et par cela, ils n'entendent évidemment pas les quelques allemands opposés au régime Nazi, mais bien les masses amassées dans les grand-messes Nazies, avec d'enthousiastes mouvements de gymnastique du bras coordonnée "Zig Heil", ainsi que ces victimes en uniforme vert-de-gris contraintes d'opposer une âpre résistance, depuis l'Italie et la Bataille de Normandie, et tout le long jusqu'à l'Allemagne, en passant par Bastogne et Oradour-sur-Glane.

Ainsi, lorsque vous vous êtes, vous même, déclaré victime officielle, et alors que tout le monde se sent un peu mal à l'aise malgré tout, il convient sans plus attendre de désigner autant de coupables que possible, afin de détourner l'attention générale de votre nouveau et vacillant statut de victime. Et puisque tout le monde se sent carrément amer et haineux envers ces yankees qui n'ont pas voulu reconnaître que ce type sur la droite (et ceux qui sont dans le fond) était une victime lui aussi, quelle meilleure idée que de les blâmer eux pour ce que vous avez fait ?

Ouais, c'est là où des outils tel Arte deviennent utiles.

une fois encore, cette info doit être confirmée, mais si elle l'était, je suis bien certain que vous goûteriez comme moi l'ironie pathétique d'une entité franco-allemande déclarant globalement : "d'accord, nous étions des meurtriers de masse, mais c'est parce que personne ne nous a arrêté."


Oui, je sais que je suis censé être en grève. Je viens juste de décider de le faire à la japonaise. Je porte un brassard avec mon pyjama.

Mais maintenant, nous reprenons sans plus tarder le cours de notre programme de grève générale.

25th

01/2005


I know I shouldn't be here, what with me being a blogger on extorted vacations strike and all that, but I just wanted to say 'Hi' and even 'Welcome' to our visitors from MSNBC's Opinions (and incidentally, thank Jesse for telling me about it)
The Dissident Frogman does a bit of gloating to a punk rock version of Sesame Street classic "Mah na! Mah na!" (Democrats, minimize your screen, the song is still funny to hear.)
Oh come on! Minimizing your screen would be tantamount to sticking your head in the sand, which is never a good way to solve your problems.

So Democrats, on the contrary: maximize! Face it! Moron Move on! And get real!

Don't worry, the Blue¹ Fairy can help.

1. : Blue. Haha. Get it?
Je sais que ne je suis pas censé me trouver là, alors que me voilà ci-devant blogger en congés extorqués grève et tout, mais je voulais simplement saluer et même souhaiter la bienvenue à nos visiteurs en provenance de MSNBC Opinions (et accessoirement remercier Jesse de m'en avoir averti.)
The Dissident Frogman se gausse un peu avec un version punk du classique de Sésame Street "Mah na! Mah na!" (Démocrates, minimisez votre écran, la chanson est quand même drôle à entendre.)
Allons, allons! Minimiser votre fenêtre équivaudrait à vous fourrer la tête dans le sable, ce qui n'est jamais un bon moyen pour régler vos problèmes.

Alors Démocrates, au contraire : maximisez! Ouvrez les yeux! Assumez! Prenez pied dans le réel!

pas d'inquiétude, la Fée Bleue¹ peut vous y aider.

1. : Bleue. Haha. Z'avez saisi ?

19th

01/2005


As you may know, the ultra privileged 25%¹ of the French workforce who live at the expense of the rest of us, just decided to give up with working simulations and get back to their default mode once again: strike.

The reasons they certainly formulated for that are not really important, and the bottom line is always something in the spirit of "less work, more pay, no responsibility for what we do and what we don't, and hey, you cunts keep paying the bill all right?"

All of that thank to various state enforced monopolies that allow these thugs to regularly take the rest of the society hostage².

Sounds great huh? You bet. So I've just decided that I'd give it a shot as well. After all, you never know: in a broken society such as the French one, maybe these bastards are right. You have to grab what you can, while it last. That's probably what the unions, journalists and politicians down here call a 'solidary society'.

So let's see. Having a long experience in the observation of the French civil servants and their ways, I believe that to be as successful as they are, my course of action should be as follow:

A. In order to achieve the same power over the rest of the plebs, I shall demand that this blog be nationalized, and once it's done, in order to protect the State's best interest, that blogs and blogging be declared the sole prerogative of the dissident frogman (time to take sides). By law.
Every other blogs shall be declared illegal, and the trespassers prosecuted by all means and force of the state.

Until then, I'm on strike.

B. The state securing my monopoly on the blogosphere, and this blog being a public service as a consequence, I shall demand to be granted a minimum wage to maintain the dissident frogman (time to take sides). Plus compensations, and, say, 70 days of paid (well, yeah, of course) vacations per year. 35 hours week goes without saying. Remember, it's all for the common good.

Until then, I'm on strike.

C. Those wage and compensations granted, they become de facto my avantages acquis ('acquired benefits') which, in proper French, means that they must be upped every year, no matter the state of the budget, the economy or any other necessity of the said public dissident frogman service.

If not - and until then - I'm on strike.

D. From now on, it shall be mandatory for all blog readers to be registered at the (newly created) French Ministry of Foreign and Domestic Blog Affairs, and to visit and read the dissident frogman daily, no matter the frequency of my updates. A minimum and mandatory spontaneous PayPal donation will also be instituted. Attention: someone will be watching, offenders will be fined, and could even be temporarily barred from further mandatory blog reading! (These measures could be extended to all Internet users in the future, as soon as the Internet will pass under French jurisdiction.)

Meanwhile, I'm on strike until my interview with the new minister of the French Foreign and Domestic Blog Affairs to renegotiate the minimum wage and compensations.

E. The dissident frogman being a cultural, intellectual, as well as artistic (and sometimes a bit funny) public service, it shall not submit to any vile mercantile obligation of profit. Just like The World®, Culture is not merchandise, and we, cultural intellectual artists, are not used car salesmen.
It shall be reminded however that this won't call into question my minimum wage and other avantages acquis, at any point.

Just to be sure we're perfectly clear on point E. consider me on strike until I have a signed agreement.

These are my demands, and these are not negotiable. I am now officially calling myself for an unlimited strike (until mid-February or so³) to protest and demonstrate my resolve on this crucial public service salvation issue.

1. Yep, 25% of the French 'workers' actually squander consume wealth instead of creating it. And you thought you had a problem?

2. Minus, as Carine reports here, 65% of grim cretins who actually support them. That would be their moms, and dads, and grannies, and sisters, and brothers, and little cousins Germaine, and friends, and dogs and their Hush Puppies too. Those 25% of civil servant must have a family after all (Which means, among other inconveniences, that they do reproduce. They f*, and so we are.)

3. Which is in fact the serious bit of this post: the reasons why posting was seriously declining here lately just got even more time demanding (that's what happens when you do business with the Anglosphere instead of, say, the French). I was hoping that I could post from time to time, even shorter entries and less frequently, but I eventually had to admit the evidence. I'm getting near the completion of a big project, which means that my business is currently not leaving me enough spare time to post here.
Since I hate the idea that people should come here everyday to find nothing new and no explanation why, I'd rather go officially off the air, although just for a time. I'll be keeping an eye on the dacha of course, but don't expect anything consistent here before mid-February.

Oh c'mon, it's hardly a month from now. You can do it.

People who subscribed to the mailing list will be the first to know when I'm back, so I suggest you either do that or grab the RSS feed, if you're using any kind of news aggregator.

Thank you for supporting the struggle of the public dissident frogman service worker AKA Me. G'd bye for now.
Comme vous le savez sans doute, les ultra privilégiés qui composent ces 25%¹ de la main d'oeuvre française vivant aux frais des autres, viennent juste de décider de laisser tomber les simulations de travail et de revenir une fois encore à leur mode de fonctionnement par défaut : la grève.

Les raisons qu'ils ont certainement formulé pour cela n'ont guère d'importance, et l'idée générale est toujours quelque chose dans l'esprit de "moins de travail, plus d'argent, pas de responsabilité pour ce qu'on fait ou pas, et oh, vous continuez de régler la note bande de cons, vu ?"

Tout cela en vertu de divers monopoles d'Etat qui permettent à ces mafieux de prendre régulièrement le reste de la société en otage².

Ca à l'air extra non ? Je veux mon neveu. J'ai donc décidé de m'y risquer moi aussi. Après tout, on ne sait jamais : dans cette foire d'empoigne qu'est la société française, ces crapules ont peut être raison. Il faut attraper ce qu'on peux, tant qu'il y en a. Probablement ce que syndicats, journaleux et politiques appellent une 'société solidaire' ici bas.

Alors voyons. Fruit d'une longue expérience dans l'observation des fonctionnaires français et de leurs méthodes, je crois que pour réussir aussi bien qu'eux, il me faut suivre le plan d'action suivant :

A. Afin d'obtenir le même pouvoir sur le reste de la plèbe, je demande que ce blog soit nationalisé, et en conséquence - pour mieux protéger les intérêts de l'Etat - que les blogs et le blogging deviennent la seule prérogative du dissident frogman (time to take sides). Par force de loi.
Tous les autres blogs devront être déclarés illégaux, et les contrevenants poursuivis par tous moyens et forces à disposition de l'Etat.

En attendant, je suis en grève.

B. L'Etat ayant assuré mon monopole sur la blogosphère, et ce blog devenant donc un service public, je demande que me soit accordé un salaire minimum pour maintenir the dissident frogman (time to take sides). Plus des indemnités et, disons, 70 jours de congés payés (ben, évidemment) par an. Et semaine de 35 heures, cela va sans dire. N'oubliez pas, tout cela est pour le bien public.

En attendant, je suis en grève.

C. Dès lors que ces salaires et indemnités m'ont été accordés, ils deviennent de facto des avantages acquis ce qui, en bon français, signifie qu'ils doivent être revus à la hausse tous les ans, peu importe l'état du budget, de l'économie ou de tout autre nécessité relative audit service dissident frogman public.

Sinon - et en attendant - je suis en grève.

D. Il sera dorénavant obligatoire pour tous les lecteurs de blogs d'être inscrits auprès du (nouveau) Ministère français des Affaires Etrangères et Intérieures de Blog, ainsi que de visiter et de lire the dissident frogman quotidiennement, quelque soit la fréquence de mes mises à jours. Une donation Paypal spontanée minimum et obligatoire sera instaurée. Attention : des contrôles seront effectués, les contrevenants seront soumis à des peines d'amendes et pourront même être temporairement interdits de lecture obligatoire de blog! (Cette mesure pourrait être étendue à tous les internautes à l'avenir, lorsque l'Internet sera finalement sous juridiction française.)

En attendant, je suis en grève jusqu'à mon entretien avec le nouveau ministre des Affaires Etrangères et Intérieures de Blog visant à renégocier le salaire minimum et les indemnités.

E. The dissident frogman étant un service public de nature culturelle, intellectuelle, ainsi qu'artistique (et même un peu drôle des fois), il ne saurait être soumis à de viles obligations mercantiles de profit. A l'instar du Monde®, la Culture n'est pas une marchandise et nous autres artistes culturels intellectuels ne sommes pas de vulgaire vendeurs de bagnoles d'occasion.
Il devra cependant être rappelé que ce dernier point ne saurait en aucun cas remettre en question mon salaire minimum et autres avantages acquis.

Juste pour être certain que nous sommes tout à fait clairs sur le point E. considérez moi en grève jusqu'à ce que je dispose d'un accord signé.

Ce sont donc mes exigences, et elles ne sont pas négociables. Je m'appelle moi-même à la grève illimitée (jusqu'à la mi-Février environ ³) en protestation et pour démontrer ma détermination sur cette épineuse question de sauvegarde d'un service public crucial.

1. Ouais, 25% des 'travailleurs' français dilapident consomment en fait les richesses au lieu de les créer. Et vous pensiez que vous aviez un problème ?

2. Moins, ainsi que Carine le remarque ici, 65% de sombres crétins qui les soutiennent. De toute évidence leurs mamans, leurs papas, leurs mères-grand, leurs soeurs, leurs frères et leurs petites cousines Germaine, et leurs potes, et leurs chiens et leurs Pataugas aussi. Ces 25% d'employés de l'Etat ont forcément une famille après tout (Ce qui, entre autres désagréments, signifie aussi qu'ils se reproduisent. Ils b* et ainsi, nous le sommes.)

3. Ce qui est en fait la partie sérieuse de ce post : les raisons pour lesquelles la fréquence des mises à jours déclinait sévèrement ces derniers temps sont devenues encore plus pressantes (c'est ce qui arrive lorsque vous faites des affaires avec l'anglosphère plutôt qu'avec, disons, des français). J'espérais pouvoir poster de temps à autre des entrées plus courtes peut être, et aussi moins fréquentes, mais je viens finalement de me rendre à l'évidence. J'approche de l'achèvement d'un gros projet, ce qui signifie que mon business ne me laisse pas assez de temps libre en ce moment pour le blog.
Je déteste l'idée que vous puissiez arriver ici quotidiennement et ne trouver ni contenu nouveau, ni explications, et je préfère donc passer officiellement en 'sommeil', bien que pour un court moment seulement. Je garderai un oeil sur la dacha bien entendu, mais ne vous attendez à rien de conséquent par ici avant la mi-février.

Allons, allons, ça fait à peine un mois. Vous tiendrez le coup.

Ceux qui se sont inscrits sur la mailing list seront les premiers informés de mon retour. Je vous invite donc à le faire, ou à vous choper le feed RSS, si vous utilisez un quelconque lecteur de news.

Merci de soutenir la lutte du travailleur du service public dissident frogman (alias moi). Tcho' et à la revoyure.
Top Page 1 / 1 pages
You << January 2005 >> Categories

Today December 21, 2014

You're either not logged in, or not registered as a member.

Or you're just a Smelly Socialist.

So which one is it?

Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31